Province du Sud-Kivu I Portail Officiel

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Province du Sud-Kivu

Territoire de Mwenga

 

 ProvinceSud-Kivu
 Superficie11 172 km²
 Taille estimée de la population843 636 hab.

(source: Rapport annuel de l’administration du territoire 2019)

Données géographiques

Le territoire de Mwenga est l’un des huit territoires de la Province du Sud Kivu. Situé au cœur de la Province, le territoire de Mwenga a été créé par l’ordonnance n°62/142 du 15/08/1949 du Gouverneur général du Congo Belge, aujourd’hui la République Démocratique du Congo.

Il est limité au

  • Nord par le territoire de Walungu,
  • Au Sud par ceux de Shabunda et de Fizi,
  • A l’Est par ceux d’Uvira et Fizi et
  • A l’Ouest par celui de Shabunda.

Il est situé entre

  • 28°25’29’’ de longitude est
  • et 30°02,16’05’’ de latitude Sud.

Son altitude varie entre1500 et 1800 m au Nord-est. Au centre et au Sud, elle est de plus ou moins 670m. A l’Est, elle est de plus ou moins 200m et à l’Ouest plus ou moins 670m.

Climat et saison

Il jouit d’un climat tropical humide avec deux saisons : la saison sèche qui va de juin à septembre et la saison de pluie qui s’étend de septembre à mai.

 Hydrographie 

Son hydrographie est abondante avec deux affluents du fleuve Congo ; la rivière Elila et Ulindi qui drainent toutes les rivières à l’exception de la rivière Lwiko qui se jette dans la Lwama.

Température

La température varie entre 21 et  37° C dans la majeur partie du territoire et elle est basse dans le secteur d’Itombwe à cause de la haute altitude qui va jusqu’à plus de 2000m.

Relief

Quant au relief, il y a les montagnes de chefferies de Burhinyi, Luhwinja, Basile et le secteur d’Itombwe ; les plateaux d’Itombwe et enfin la plaine alluvionnaire du bassin de l’Elila.

Végétation

La végétation est principalement la forêt dense et la savane. La faune est riche, le sol est argilo-sablonneux. La forêt abrite la Réserve Naturelle d’Itombwe. Le sous-sol est très riche, il comprend des minerais : Or, Cassitérite, Coltan, Wolframite, etc.

Particularités et richesses du territoire

Donnée non disponible

Données culturelles

Donnée non disponible

Langues parlées dans ce territoire
  1. Swahili 80%
  2. Kilega
  3. Mashi
  4. Kinyundu
  5. Kibembe et Kinyerwanda

Dans ce territoire le swahili est la langue parlée par la majorité de la population et dans tous les milieux. Le kirega est parlé dans les chefferies de Wamuzimu et Basile par les Rega ; le mashi, dans les chefferies de Burhinyi et Luhwinja par les Shi ; le kinyindu dans la chefferie de Lwindi  par les Nyindu et le Kibembe  par les Bembe et kinyerwanda par les Nyamurenge dans le secteur d’Itombwe. Il a été difficile d’estimer les langues parlées en termes de pourcentage

Principales activités
  1. Agriculture,  élevage
  2. Petit commerce
  3. Exploitation artisanale des minerais
  4. Chasse
  5. Exploitation forestière 

L’exploitation artisanale des minerais est l’activité principale dans les chefferies de Wamuzimu et Basile

Accessibilité du territoire

RoutesOui
Voies aériennesNon
Biefs navigablesOui
TrainNon

L’accès au territoire de Mwenga se fait soit par voies routières ou aérienne. La nationale R2 (qui connecte Mwenga au territoire de Walungu, au nord et Shabunda au sud) est la principale voie d’accès. Pendant la saison pluvieuse, l’accès à Mwenga est difficile suite à l’état de la route. les routes de desserte agricole sont pour la plus part impraticables. La route reliant Mwenga centre au secteur d’Itombwe (environ 100Km) est impraticable. Pour aller à Itombwe, ils traversent quatre territoires  (Walungu- Kabare-Bukavu- Uvira-Fizi). Il y a deux pistes d’atterrissage, l’une à Luchiga utilisée par les hélicoptères de BANRO et une autre à Kamituga.

Réseaux de communication
AfricelNon
AirtelOui
OrangeOui
TigoOui
VodacomOui

Malgré la présence des quatre réseaux de communication, la couverture communicationnelle est très faible.

Attraits touristiques
ParcsNon
Jardins botaniquesNon
Jardin zoologiquesNon
Chutes d’eauxOui
Sites touristiquesOui
Sites sacrésOui

Il existe une réserve naturelle d’Itombwe dans laquelle se trouvent des espèces phares de singes, d’oiseaux. La présence de deux espèces de primates menacées d’extinction (Galago matschici et Procolobus badius) fait du massif d’Itombwe un site particulièrement important pour la conservation des primates en Afrique. On y trouve un plus grand nombre d’espèces d’oiseaux ;  589 espèces différentes y ont été repérées et décrites. Le massif d’Itombwe héberge 50 % des espèces de l’avifaune des montagnes d’Afrique, 94 % des espèces caractéristiques des hautes terres d’Afrique centrale (Rift centrafricain) et 89 % de leurs espèces endémiques. Sa flore est fort peu inventoriée scientifiquement jusqu’à ce jour. Néanmoins, les explorations déjà faites, révèlent une grande richesse de plantes avec un haut degré d’endémisme.

Cette réserve est gérée par l’ONG, WWF sous la tutelle de l’ICCN.  C’est un site potentiellement touristique mais limité par l’accessibilité difficile et la situation sécuritaire précaire.

Espèces phares de la faune
  • Gorilles de plaine
  • Chimpanzé et autres singes
  • Les mammifères (Buffle, Antilopes marins)
Espèces phares de la flore
  • Lichiche
  • Buchai (Lebrunia bushaie)
  • Muvula

Bukavu la Belle

Découvrir la splendeur de tous les beaux endroits de la Province du Sud-Kivu.

Partager sur :

Abonnez-vous pour
Plus de contenu Texte et vidéos |

Abonnement réussi! Ops! Une erreur s'est produite

Pour ne rien manquer de nos activités. Inscrivez-vous à notre newsletter.

Tu t'es inscrit avec succès Ops! Veuillez réessayer

Documents

Annuaire de tous les gouverneurs

Magazine Echos de la Province

Arrêtés du Gouverneur

Discours et allocutions du Gouverneur

Comptes rendus conseil des ministres

Documents juridiques

© 2022 Tous droits réservés Celcom Gouvernorat