A+ R A-

Biographie

A. Naissance et enfance

Fils de Martin CISHAMBO, Monsieur Marcellin CISHAMBO RUHOYA est né à Nyangezi, Collectivité-Chefferie de Ngweshe en Territoire de Walungu, le 20 mars 1956. Dans sa prime enfance, fils d’Enseignant et de Député, il bénéficie d’une éducation rigoureuse digne de l’élite intellectuelle de l’époque. Elève entre 1962 et 1967, le voilà fortement engagé dans le mouvement Scout au Collège Notre Dame de la Victoire, actuellement Collège Alfajiri, d’où il est contraint au départ lorsqu’éclate la rébellion de Jean SCHRAME en 1967. Entre 1967 et 1974, alors élève au Groupe Scolaire Weza des Frères Maristes à Nyangezi, il allie la rude formation mariste aux activités de jeunesse. Sous l’encadrement de Guido RUGAMIKA, notoirement connu sous le nom de « Roitelet », son Chef de troupe, il apprend aisément les belles techniques de jeux de camps et maîtrise brillamment les autres exercices qui forgent sa personnalité.

Etudiant, Marcellin CISHAMBO qui fait la connaissance du Professeur Augustin BASHWIRA SANVURA, se nourrit des expériences de son enfance qui font de lui un disciple appliqué dans l’ambiance estudiantine du Campus de Kinshasa. Il est notamment un brigadier réputé pour sa discipline et ses actions au sein de la jeunesse du MPR, la « JMPR » du Campus, mais également attaché à cette foi chrétienne dans laquelle sa famille avait daigné l’élever.

Ainsi, entre 1978 et 1979, il dirige avec le Docteur KABI Dibidibi la très connue Chorale Notre Dame de la Sagesse de l’Université. Au milieu des années 80, il rencontre Valentine NYAMUSHALA, qu’il épouse sitôt et ont trois enfants, tous des garçons, Lionel NTALE CISHAMBO, Régis CISHAMBO KASOLE et Nathan CISHAMBO.

B. Débuts politiques :

De l’étudiant à l’Opposant à Mobutu Marcellin CISHAMBO crée avec quelques uns de ses camarades comme Raymond ASSUMANI d’Uvira, Jean-Pierre MUONGO de Sake et Jean-Marie RUSIMBUKA d’Idjwi, le Mouvement de Solidarité avec les étudiants de l’UNAZA (MSEU). Ils vont ainsi défendre le Docteur Pascal NZOGU, Maître Santos NTAMIRIRA et bien d’autres menacés par le régime autoritaire du Maréchal Mobutu. Bien qu’étudiant exilé dans la Capitale Belge, Bruxelles, les années 1979-1987 ne furent pas du moindre répit pour lui, multipliant les initiatives dans une opposition politique au régime décadent du Président Mobutu.

En 1990, à la démocratisation, Marcellin CISHAMBO RUHOYA rencontre Monseigneur MONSENGWO PASINYA alors Président de la CENCO et avec lequel il va travailler depuis l’Europe pendant toute la période de la Conférence Nationale Souveraine. Soucieux de donner le meilleur de lui-même pour sa Province natale le Sud-Kivu, il décide de se joindre à Madame Chantal BASHIZI et aux Sieurs Jean BAKOLE et Eugène BASIRWA, tous fondateurs, en Belgique, de l’ONG SIMA-KIVU dont les plaidoyers ont alerté le monde entier et probablement permis d’éloigner le spectre de la fameuse balkanisation de la République Démocratique du Congo. Pendant ce temps, il est représentant de l’Office de Gestion du Fret Maritime, OGEFREM à Anvers en Belgique.

C. 2001, CISHAMBO rencontre Joseph KABILA KABANGE

En septembre 2001, Marcellin CISHAMBO RUHOYA, fort d’une vie riche des leçons d’altruisme, de courage, de foi et de patriotisme est présenté à Joseph KABILA, le nouveau Chef de l’Etat qui venait de succéder à son père assassiné quelques huit mois plus tôt. Depuis, l’Homme est toujours dans le sérail du Chef de l’Etat Congolais. On le verra ainsi à l’œuvre en 2002 lors du Dialogue Inter-congolais à Sun-City avec les composantes Société Civile et Gouvernement. Présenté comme un modèle d’application au travail et d’engagement en politique, la presse congolaise et internationale a fait retenir à la mémoire des congolais l’image de cet homme à la barbe blanche, longtemps Conseiller Principal du Chef de l’Etat au Collège Politique et Diplomatique. Collaborateur infatigable et omniprésent à toutes les audiences présidentielles, il a suggéré, selon l’aveu de ses proches, à plus d’un l’amour du travail bien fait. Les écouteurs qu’il porte aux oreilles, loin d’être un moyen de snober les autres, sont plutôt une manière de rester à l’écoute de tous.

D. Marcellin CISHAMBO, le Gouverneur du Sud-Kivu

Le 20 avril 2010, après avoir subi plusieurs pressions, le Gouverneur Louis-Léonce CHIRIMWAMI MUDERHWA démissionne de ses fonctions au Sud-Kivu. Marcellin CISHAMBO RUHOYA qui a cessé depuis quelques mois d’être Conseiller Politique du Chef de l’Etat est alors désigné par Joseph KABILA et son parti, le PPRD pour lui succéder à la tête de cette Province en proie à une instabilité politique aigüe et à l’omniprésence des groupes armés tant nationaux qu’étrangers. Son expérience dans la diplomatie est présentée comme un atout majeur pour restaurer l’autorité de l’Etat et raffermir les relations de bon voisinage avec quelques pays voisins, notamment le Rwanda et le Burundi.

Le 12 juin 2010 à 11 h7’, il est élu au sein de l’Assemblée Provinciale avec un score sans appel de vingt-quatre Députés contre neuf de son principal adversaire, Maître BALAMAGE NKOLO ; le reste de dix candidats n’ayant presque rien obtenu. Un mois plus tard, il nomme un Gouvernement Provincial de dix Ministres, qui selon lui « obéit à la logique de la formation d’un Gouvernement en démocratie ». Il présente alors devant l’Assemblée Provinciale, un programme gouvernemental qui s’inscrit dans la continuité des actions initiées par Louis-Léonce CHIRIMWAMI MUDERHWA. Il est aussitôt investi. Aux élections de 2011, il se présente candidat aux législatives nationales dans la circonscription de Bukavu, où il recueille plus de huit mille voix mais n’arrive pas en ordre utile pour décrocher un siège, Bukavu n’en ayant que cinq.

Le 12 février 2012, il survit miraculeusement à un crash sur la piste de l’aéroport de Kavumu, qui tue l’Ambassadeur Augustin KATUMBA MWANKE, « un Grand Ami », mais en sort avec une fracture au plateau tibiale. Il suit des soins appropriés en Afrique du Sud, avant de rentrer poursuivre sa convalescence à Bukavu, Chef-lieu de la Province du Sud-Kivu, qu’il continue de diriger.


 Son Excellence Mr. le Gouverneur du Sud-Kivu
               Marcellin Cishambo Ruhoya

Bulletin d'info

Inscrivez-vous pour recevoir nos bulletins d'info dans votre boîte email.

Photos

Contactez-nous

Cabinet du Gouverneur  
Adresse: Boulevard Patrice Emery Lumumba, Quartier labotte,commune d'Ibanda, B.P.1078 Bukavu- République Démocratique du Congo.
  Tél: (+243) 0 997 74 96 26
  Email:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
              Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
               

Faceboook
Find us on Facebook
Follow Us